Le biogaz

patrick-federi-svPM5cSAV_M-unsplash

Le saviez-vous ?

La méthanisation est un processus naturel de dégradation biologique de la matière organique dans un milieu sans oxygène due à l’action de multiples micro-organismes (bactéries).

Elle peut avoir lieu naturellement dans certains milieux tels que les marais ou peut être mise en œuvre volontairement dans des unités dédiées grâce à un équipement industrie appelé « méthaniseur ».

La filière biogaz peut être décomposée en trois sous-filières, segmentées selon l’origine et le traitement des déchets :

* dans le département de la Somme, compte tenu des nombreuses activités agricoles et de l’industrie agro-alimentaire cette filière se développe de plus en plus.

La méthanisation de déchets non dangereux ou de matières végétales brutes

Les intrants de ces installations sont des déchets agricoles, de l’industrie, principalement agroalimentaire, et la partie biodégradable des déchets ménagers. L’approvisionnement de ces installations peut comporter des produits de cultures, dans des limites fixées par la loi.

Les installations agricoles dites « centralisées » sont plus importantes que les installations de petites tailles dites « à la ferme ».

La méthanisation de boues de stations d’épuration des eaux usées (STEP)

Les boues et graisses de stations d’épurations sont des déchets organiques (et quelques fois minéraux) dont le potentiel méthanogène est supérieur à celui des déchets animaux et presque tous les déchets végétaux. Leur méthanisation permet de produire un biogaz particulièrement riche en méthane.

Le biogaz des installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND)

Pour la filière ISDND, le biogaz est produit naturellement puis capté. Ce biogaz est communément appelé « gaz de décharge ».

Le biogaz, produit dans des méthaniseurs ou capté dans des décharges, peut ensuite être soit brûlé pour une utilisation sous forme de chaleur seule, d’électricité seule ou de cogénération (chaleur et électricité), soit épuré pour en extraite le méthane. Ce biométhane peut ensuite être injecté dans les réseaux de gaz naturel de distribution ou de transport, ou utilisé comme carburant (bioGNV).

Nous sommes à votre disposition pour tout renseignement.

logo_sem_HD

SEM-SOMME-ENERGIES © 2021 Tous Droits Réservés